20 avril 2017

Question à Serge Lecomte : Président de la Fédération Française d’Équitation (FFE)

Qu’est-ce que le retour au taux réduit de la TVA apportera à votre secteur ?

 

Dans un contexte économique et juridique adapté de 2004 à 2013, les activités équestres ont pu se développer grâce à l’engagement des poney-clubs et centres équestres de la Fédération Française d’Equitation.

Les dispositifs législatifs et réglementaires ont permis tout à la fois d’assurer l’essor de nos activités et de nous mener à nous organiser, nous structurer.

Premiers employeurs sportifs en France, les poney-clubs et centres équestres sont la croisée des enjeux agricoles, ruraux, sportifs et éducatifs. Mais comme beaucoup d’agriculteurs, la présence auprès de nos animaux est permanente afin d’assurer leurs soins.

Nous demandons une équité entre les diverses activités agricoles mais aussi avec les autres activités sportives qui ne sont pas soumises à la même fiscalité.

Acteurs de la vie économique rurale, nous nous mobilisons pour obtenir l’application du retour au taux réduit de TVA à l’ensemble des activités « cheval ».

Dans la perspective de la révision de la Directive TVA qui devrait débuter au cours du second semestre 2017, nous demandons aux pouvoirs publics français de défendre vigoureusement au niveau européen ce modèle que beaucoup de pays à travers le monde nous envient.

Il en va du maintien et de la survie économique de l’équitation en France.

Partager cet article :